Né en 1943, Daniel Fauchon a dès son plus jeune âge rêvé de parcourir le monde, curieux de découvrir des sociétés et des cultures différentes.

A 22 ans, ayant dû renoncer à faire le globe-trotter, il assouvit sa curiosité en exerçant de multiples professions. Il est successivement serrurier, forgeron, fondeur, ajusteur, docker, marin-pêcheur… avant de très vite trouver sa voie en consacrant sa vie professionnelle à la photographie et au cinéma publicitaire.

Au cours de sa carrière de photographe free lance, pendant plus de trente ans, il répond à l’appel des nombreux mensuels qui sollicitent son talent : Marie-Claire, Cosmopolitan, Votre Beauté, Marie-France, Gault et Millau, etc. En photo publicitaire, il signe un grand nombre d’images pour des campagnes nationales, d’affichage et de presse, mettant ses boîtiers, ses objectifs, et surtout son œil au service des majors et des plus grandes marques : Sony, Marie Brizard, 1664, Rémy Martin, Lactel, Chaumes, Bonne Maman,  Pentax, Peugeot…

Aujourd’hui il est revenu aux sources, à l’origine de sa passion, à son rêve d’enfant : « la rencontre avec les autres ». Ce qu’il appelle la « photographie humaniste » lui permet de fixer ces instants pour la postérité. C’est dans la lignée d’Edward S. Curtis et d’Irving Penn que se situe ce travail personnel commencé en 1990.

A.T.

Turkana Vietnam